Vlan.be, le 1er site de petites annonces en Belgique
24 février 2018 à 03:51:15


Auteur Sujet: L'Ancien Testament : ce qu'il raconte  (Lu 3041 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne mike

  • Mon pc et mes forums son ma passion
  • Administrateur
  • *
  • Messages: 3219
  • Karma: 300
  • Sexe: Homme
  • OS:
  • Windows XP Windows XP
  • Browser:
  • MS Internet Explorer 7.0 MS Internet Explorer 7.0
    • L'hebdo de la gravure
L'Ancien Testament : ce qu'il raconte
« le: 17 janvier 2012 à 19:19:28 »
I. Présentation générale

Trente neuf livres sont rassemblés en ce que nous avons l'habitude d'appeler l'Ancien Testament : ils présentent l'histoire des hommes et en particulier celle d'un peuple, celui d'Israël. C'est le texte de la Bible juive et la première partie de la Bible chrétienne. Ces livres sont regroupés en plusieurs parties. Le Pentateuque contient les cinq premiers ouvrages (la Genèse, l'Exode, le Lévitique, le livre des Nombres et celui du Deutéronome). Ceux-ci relatent les récits de la création, des origines des peuples et notamment du peuple Juif. Viennent ensuite les livres historiques au nombre de douze (qui racontent l'histoire du peuple Hébreu et du royaume d'Israël), les cinq livres poétiques (dont les célèbres "psaumes") et enfin les dix-sept livres prophétiques.
L'Ancien Testament a été écrit entre -1500 et -500 av. J.C..

II. Résumé de l’ancien testament

L’Ancien Testament est plein d’histoires qui font partie d’une seule grande histoire :

Celle des origines d’abord, racontée dans les premiers chapitres de la genèse : origine de l’univers, de notre terre et de la vie qu’elle abrite ; origine de l’homme, surtout. Un homme, une femme créés en image de Dieu, couronnement et responsables d’une création qu’ils se voient offrir en gestion. C'est aussi le récit des premiers pas de l’humanité, de sa prise de distance tragique avec son Créateur.

Constitution des peuples mais aussi constitution d’un peuple particulier, Israel. On peut même ainsi dire que l’Ancien Testament est surtout l’histoire de Dieu invitant ce peuple à le connaître, pour que, dans le long cours du temps, le monde entier puisse à son tour apprendre à le connaître et à l’aimer. Oui !... L’homme, épris d’une liberté coupable et amère a mis à distance son Créateur. Mais Dieu, en père aimant, revient inlassablement à la rencontre de notre humanité souffrante pour nous offrir un nouveau départ. C’est là toute l’histoire de la Bible et le sens de la venue du Christ vers lequel pointe tout l’Ancien Testament et qu’il prépare patiemment (voir le message de la Bible). Mais ne précipitons pas les choses et reprenons depuis le début…

III. Histoire du peuple d'Israël

Il y a bien longtemps (1800 av. J.C.), un homme nommé Abraham vivait dans le pays situé entre le Tigre et l’Euphrate, actuellement l’Irak. Dieu lui dit de partir avec sa famille, vers Canaan, à 600 km de là. Dieu lui promit de donner une patrie à ses descendants et de faire de ceux-ci une nation particulière, Israël, par laquelle le monde entier serait béni, par laquelle il ferait connaître son amour à toutes les nations. Cette histoire qui nous est rapportée dans le livre de la genèse est pleine d’éléments dramatiques palpitants.

On y trouve des histoires sur le fils d’Abraham, Isaac ; d’autres sur le fils d’Isaac, Jacob, que Dieu rebaptisera Israël. Puis celles sur le fils favori de Jacob, Joseph, un jeune homme que ses frères, par motif de jalousie, vendirent comme esclave en Egypte. Là, son art d’interpréter les rêves finit par attirer l’attention du Pharaon qui lui confia de grandes responsabilités (la gestion des stocks de nourriture Egyptiens).
 
Une famine en Canaan obligea la famille de Jacob à chercher secours en Egypte et l’amena devant Joseph. La famille se réconcilia, s’installa en Egypte et prospéra. Mais au bout d’un certain temps, la descendance d’Abraham -maintenant appelée peuple d’Israel- fut réduite en esclavage, travaillant pour les grands édifices des rois égyptiens, les pharaons.

Mais Dieu ne les avait pas oubliés. Le livre de l’exode nous raconte que Dieu appela Moïse à conduire le peuple d’Israel hors d’Egypte dans une fuite haute en couleurs. C’est pendant cet exode qu’eut lieu le passage miraculeux de la « mer rouge » (qui n’a pas vu les 10 commandements avec Charlton Eston ?

Hors ligne mike

  • Mon pc et mes forums son ma passion
  • Administrateur
  • *
  • Messages: 3219
  • Karma: 300
  • Sexe: Homme
  • OS:
  • Windows XP Windows XP
  • Browser:
  • MS Internet Explorer 7.0 MS Internet Explorer 7.0
    • L'hebdo de la gravure
Re : L'Ancien Testament : ce qu'il raconte
« Réponse #1 le: 17 janvier 2012 à 19:19:53 »
Durant quarante ans d’errance dans le désert, avant leur retour en Canaan, Dieu donna aux Israelites la loi qui devient la base de leur existence en tant que peuple. Les livres de l’exode, du lévitique, des nombres et du deutéronome contiennent des éléments de cette loi qui avait pour vocation d’offrir une vie sociale harmonieuse au peuple d’Israel, en communion avec son créateur. Sorte de prototype de l’alliance de vie que Dieu voulait offrir à toutes les nations. Le cœur bien connu de cette loi se trouve au chapitre 20 de l’Exode : les 10 commandements gravés du doigt même de Dieu. Mais Israel est aussi le miroir, un prototype de notre humanité et son histoire sera marquée par une désobéissance chronique à la loi de Dieu et par la patience inlassable de Dieu à son égard.

Sous Josué, successeur de Moïse, Israel s’établit en Canaan, « la terre promise ». Mais ils subirent sans cesse les attaques des pays voisins. Les livres de Josué, des Juges, des rois, des chroniques, d’Esdras et de Néhémie nous racontent l’histoire de l’installation d’Israel dans cette terre promise et de ses relations houleuses avec les pays voisins du Proche-Orient Ancien ainsi que d’autres péripéties.

Dès leur installation, ils voulurent un roi pour leur assurer une plus grande sécurité. Dieu leur donna Saul, puis David et Salomon. David surtout, fut un grand roi, qui assura la sécurité du pays contre ses ennemis (vers l’an 1000 av. J.C.). Salomon fut important en qualité de bâtisseur du Temple, centre du culte, à Jérusalem.

Mais le risque avec les rois, est qu’ils finissent par trop aimer la puissance. Le fils de Salomon, Roboam, fut un oppresseur. La plus grande partie de la nation se souleva contre lui, et forma le royaume du Nord, Israel, tandis que Roboam et ses successeurs gardaient la partie Sud autour de Jérusalem, connue sous le nom de Juda. Mais ces deux royaumes rivalisèrent d’infidélité à l’égard de Dieu et s’enlisèrent dans le mal. Dieu, patiemment, leur envoya des prophètes pour les avertir que s’ils persévéraient dans le mal, un jugement tomberait sur eux.

Et cela arriva… Le royaume du Nord dura deux cents ans, comme état indépendant, avant de tomber sous le coup des agresseurs assyriens. Une grande partie de sa population fut exilée dans d’autres régions d’Assyrie et ne revint jamais dans son propre pays. Juda dura environ 135 ans de plus, avant d’être envahit par la puissance babylonienne qui ravagea le pays, détruisit Jérusalem et emmena tous les citoyens importants en exil.

Mais Dieu n’oubliait pas son peuple. Cinquante ans plus tard, Babylone elle-même tomba, victime du roi Perse, Cyrus, qui permit aux juifs de retourner dans leur pays et d’y refaire leur vie. En dépit de problèmes économiques et sociaux, le Temple fut reconstruit. Sous Néhémie, les murailles de Jérusalem furent rebâties. Sous Esdras, la Loi fut reconsidérée et suivie avec un nouveau sérieux.

Cependant les juifs vivaient toujours sous la domination perse. Ils aspiraient à la liberté. Les prophètes parlaient d’un roi à venir, qui les libérerait de tous leurs ennemis : le messie...

=> suite dans le Nouveau Testament


Parlons ensemble de tout

Re : L'Ancien Testament : ce qu'il raconte
« Réponse #1 le: 17 janvier 2012 à 19:19:53 »

 

Vlan.be, le 1er site de petites annonces en Belgique